Les 6 étapes d'une respiration profonde efficace

Une technique facile et très efficace

La technique mentale la plus facile est la maîtrise de la respiration profonde. En plus d'être facile, c'est quelque chose qu'on peut pratiquer à n'importe quel moment. Croyez-le ou non, les meilleurs athlètes trouvent le temps de pratiquer la respiration profonde, avant, pendant et après leurs compétitions. Ils n'ont pas besoin d'outil spécial ou d'environnement spécial, et vous non plus.

technique de relaxation prodfonde
Technique de relaxation profonde

Ce qui est intéressant est que, bien que respirer soit une fonction automatique, nous ne le faisons pas toujours comme il faut. Cela est particulièrement vrai dans des situations de compétition où l'anxiété et le stress conduisent à une respiration inefficace, avec des périodes de courtes respirations sans profondeur.

Une respiration correcte propulse l'oxygène dans le flux sanguin et aide à renforcer les muscles, les nerfs et le cerveau qui sont les parties de votre corps dont vous dépendez le plus pour vos performances. Vous ne réaliserez peut-être pas consciemment les changements qui prennent place dans votre corps, mais il est certain que vous les ressentirez. Quand une quantité insuffisante d'oxygène pénètre dans le flux sanguin, le résultat est souvent un essoufflement.

Respirer profondément ne vous aidera pas seulement à vous relaxer mais cela vous empêchera également de vous sentir fatigué. C'est une chose qui, à elle seule, vous aidera à améliorer vos performances. C'est pour cette raison que la respiration profonde est une technique mentale qu'il est certainement important d'apprendre.

Les étapes pour une respiration profonde efficace

1. Comme la respiration profonde est plus efficace lorsqu'elle est faite par le nez, commencez par vous assurer que vos 2 narines sont propres et débouchées. C'est le bon moment pour vous moucher, si besoin.

2. Ensuite expirez.

3. Avec la bouche fermée, commencez à inhaler lentement et sans forcer par le nez. Pour vous aider, imaginez vous en train de remplir d'air votre ventre en commençant par le bas.

4. Maintenant, continuez à puiser l'air par le nez. Une fois que vous avez atteint une inspiration maximale, retenez votre souffle pendant 1 seconde ou 2.

5. Enfin, commencez à expirer, lentement et calmement, jusqu'à ce que vos poumons soient vides. Tirer sur la ceinture abdominale permet de s'assurer que les poumons sont vides de tout l'air qu'ils contenaient.

6. Répétez ensuite ces étapes autant de fois que nécessaire et aussi souvent que vous en ressentez le besoin.

Durant les premières tentatives de respiration profonde, il n'est pas rare de ressentir des étourdissements. Mais il ne faut surtout pas s'inquiéter. Cette sensation indique simplement que vous fournissez trop d'oxygène à votre sang. Si cela arrive, arrêtez de respirer profondément et reprenez une respiration normale.

En même temps que les inspirations et expirations profondes, il est important de faire un effort conscient pour relaxer aussi bien l'esprit que les muscles. C'est une étape qui est en réalité assez difficile pour la plupart d'entre nous. Pour que cela soit plus facile, essayez de vous concentrer uniquement sur les tâches d'inspiration et d'expiration. Si la capacité à vous relaxer vous échappe toujours, essayez de fermer les yeux et/ou de vous entourer d'une musique calme et voyez si cela vous aide.

Tags : relaxation, respiration profonde, stress

Par où commencer ?
Cliquez ici pour commencer du début : je vous montre comment vous pouvez obtenir des RESULTATS sans être débordé.

Les bases

Les articles

Copyright © 2011-2014 Temps-action.com