Comment se concentrer rapidement après une interruption

Avez-vous remarqué le temps qu’on perd chaque jour à cause des interruptions ?

Elles coupent notre concentration, nous dérangent dans notre travail, perturbent nos priorités.

Cet article va vous montrer des techniques simples pour limiter au maximum le temps perdu avec les interruptions et retrouver rapidement une concentration optimale.

comment se concentrer apres une interruptionSe concentrer après une interruption

Ce n’est pas qu’une histoire de temps perdu

L’un des principes essentiels pour être efficace, c’est de s’organiser de façon à limiter au maximum les sources d’interruptions et de distractions en tout genre.

Mais voilà, certains événements restent imprévisibles et font partie des aléas du travail.

D’où l’intérêt, quand on ne peut pas les éviter, de perdre un minimum de temps et d’énergie à les traiter. Et de savoir comment se concentrer à nouveau sur son travail.

Les astuces qui vont suivre peuvent être utiles à tout activité qui demande une grande concentration ou qui fait appel à la créativité.

C’est le cas pour les rédacteurs, blogueurs, designers, responsable marketing mais aussi les ingénieurs, comptables et bien d’autres activités.

Le problème avec les interruptions, c’est qu’en plus de vous faire perdre du temps, elles brisent sans état d’âme votre concentration si importante pour votre travail.

Quelques minutes à peine suffisent pour gripper la mécanique de votre cerveau et détourner votre attention.

Vous pouvez ainsi laisser tomber votre tâche en cours pour vous retrouver à traiter des choses moins importantes. Même une petite interruption de 10 minutes à peine peut se transformer en plusieurs heures de temps perdues.

Mais ce n’est pas tout. Si vous étiez sur un travail créatif, vous risquez de perdre une très bonne idée ou de bloquer le flux créatif que vous avez lancé, ce qui serait vraiment dommage.

3 façons de se recentrer après une interruption

Le mauvais réflexe serait de placer chaque interruption sur un pied d’égalité et de toutes les traiter de la même façon.

Il n’est pas non plus recommandé d’envoyer bouler la personne (sauf si c’est vraiment légitime) car cela finira par dégrader vos relations sociales ou professionnelles et risque de vous retomber sur le coin de la figure.

Au contraire, on peut déjà distinguer les interruptions courtes de celles qui nuisent vraiment à notre travail, et appliquer une solution adaptée à chaque cas.

On va voir qu’il est parfois possible de conditionner l’interruption pour ne rien perdre de sa concentration.

Et si on ne peut pas éviter le dérangement, l’idée est d’être capable de se replonger le plus rapidement possible dans sa tâche.

Des études ont démontré qu’on peut mettre jusqu’à 20 minutes pour retrouver une concentration optimale après avoir été dérangé.

Donc la perte de temps n’est pas liée uniquement à l’interruption en tant que telle, mais aussi aux conséquences de cette interruption.

En reprenant sa tâche, on se rend bien souvent compte qu’on a perdu le rythme, comme si un orchestre symphonique s’enrayait au beau milieu d’un morceau et devait tout reprendre depuis le début.

L’idée, c’est qu’au lieu de rester passif après une interruption, on va utiliser des astuces pour se reconnecter de la façon la plus rapide et la plus facile possible à ce qu’on était en train de faire.

Pour cela, je vous propose des tester les 3 astuces qui suivent.

Mais d’abord, voici 2 techniques qui peuvent vous aider à stopper nette une interruption sans perdre le fil de votre travail…

[ifcookie exist=’no’ cookiename=’ta_inscrits’ cookievalue= »][/ifcookie][ifcookie exist=’yes’ cookiename=’ta_inscrits’ cookievalue= »]

Traiter les interruptions en moins de 60 secondes

Voici 2 cas de figures que vous pouvez rencontrer :

1. Une personne vient vous voir et vous pose une question

Si vous connaissez la solution à son problème, faites en sorte de la lui expliquer en moins de 60 secondes.

Et si vous pensez qu’il vous faut plus d’une minute pour lui répondre et que sa requête n’est pas prioritaire sur votre travail, voici quoi faire :

Expliquez clairement que vous avez un travail important à finir et que vous regarderez volontiers son problème tout de suite après.

Indiquez dans combien de temps pour la rassurer, par exemple dans 25 minutes, ou dans 50 minutes, etc, selon la tâche en cours.

Faites tout cela et remerciez la personne en moins de 60 secondes également.

Ce n’est pas toujours évident de dire non. On n’a peur d’être mal vu ou refusé la prochaine qu’on sollicitera de l’aide.

Mais en agissant ainsi, vous donnez une raison valable à votre refus qui n’est que temporaire, et vous indiquez clairement le moment où vous serez disponible.

2. On vient vous déranger en plein élan créatif

Cette même personne vient vous solliciter mais votre créativité est en ébullition et vous ne voulez vraiment pas être dérangé.

L’astuce consiste à traiter l’interruption de manière passive, tout en restant concentré sur votre travail. L’objectif, c’est de dire une phrase comme :

« Excuse(z)-moi, pour l’instant je ne suis pas disponible », « je t’appelle dans 20 minutes pour régler ça, merci… », « laisse moi une demie heure pour faire avancer ce dossier urgent et on voit ça ensemble. »

Et d’arriver à prononcer cette phrase sans changer son état de conscience, en restant focaliser sur son action.

Une peu comme si vous parliez sans vous en rendre compte.

Vous avez peut-être déjà vu cela dans un film ou dans une série.

L’un des personnages est en train de lire ou de s’occuper d’une affaire importante, quand soudain une personne arrive pour lui parler.

C’est alors que vous le voyez prononcé une phrase de ce genre sans décrocher de son travail en cours.

Si vous arrivez à faire ça, votre interlocuteur va s’apercevoir que vous êtes pleinement concentré sur ce que vous faites, et accepter plus facilement de vous laisser continuer votre tâche.

Le problème, c’est qu’il n’est pas toujours possible d’échapper à l’interruption. Et c’est là que les astuces qui suivent peuvent vous aider.

Comment se concentrer directement après une interruption

Vous n’avez pas pu échapper à la requête expresse qu’on vous a adressée ?

Vous avez stoppé votre tâche en cours, il faut maintenant vous y remettre.

Pour limiter au maximum le temps perdu à se replonger dans son travail, on va utiliser un déclencheur « spécial interruption » qu’on aura juste à utiliser dès qu’on en a besoin.

A la manière d’un joker qui vous sauve d’une mauvaise main au cours d’une partie de carte, un déclencheur vous sauve du temps en vous aidant à vous recentrer rapidement sur votre travail.

Voici 3 déclencheur que vous pouvez essayer :

Déclencheur n°1

Fermez les yeux, respirez tranquillement avec le bas du ventre en pensant au résultat de votre tâche en cours et en vous l’imaginant terminée.

Ressentez la satisfaction d’avoir mené ce travail jusqu’au bout. Pensez aux bénéfices de sa réalisation.

Cela devrait vous booster en quelques secondes et vous pousser à finir votre tâche au plus vite.

Déclencheur n°2

Il s’agit simplement de se poser des questions orientées pour se remettre dans le bain rapidement :

  • Où j’en étais ?
  • Qu’est-ce que j’ai fais jusqu’à maintenant, et qu’est-ce qu’il me reste à faire ?
  • J’ai fais ça, ensuite je dois logiquement faire… ?

Trouvez la plus petite action que vous devez faire pour relancer la machine.

On sous estime le pouvoir des questions, y compris celles qu’on se pose à soi-même. Les bonnes questions stimulent l’esprit, nous guident et nous aident à trouver des solutions plus rapidement.

Déclencheur n°3

Déclenchez un minuteur et dites-vous que vous avez 5 minutes pas plus pour vous concentrer sur votre tâche. C’est particulièrement utile quand on a vraiment du mal à s’y remettre et qu’on tourne en rond.

Pendant ces 5 minutes, vous pouvez revoir rapidement ce que vous avez fait, vous poser des questions, noter ce qui vous vient à l’esprit, vous répéter des phrases motivantes, etc.

L’idée, c’est de mettre le cerveau en marche, de le faire travailler pour que la reprise soit moins difficile ensuite.

Vous voyez, ce sont des trucs plutôt simples mais qui peuvent véritablement nous aider quand une interruption se présente.

Et une fois la tâche en cours ou les choses les plus urgentes de la journée accomplies, n’hésitez pas à vous rendre disponible pour les autres.

Cela montre le respect de vos engagements, du temps des autres et prouve qu’ils peuvent vous faire confiance. Il devient ainsi plus facile de faire comprendre aux autres que vous aussi vous avez des priorités à traiter.

Les déclencheurs peuvent être utilisés pour faciliter le démarrage de tout type de tâche, et vous pouvez créer vos propres systèmes pour vous aider dans vos activités. Pensez-y !

A ce propos, si vous aussi vous avez des trucs pour vous concentrer rapidement après une interruption, dites-le dans les commentaires ci dessous.

Photo © GalaxyPhoto – Fotolia.com

[/ifcookie]

Poster un commentaire :

Afficher un lien vers mon dernier article

12 commentaires
TempsAction (@TempsAction) dit

Comment se concentrer rapidement après une interruption http://t.co/wcxEwHLVI8

Répondre
comparer les banques dit

Merci pour ces astuces. Je vais essayer de les mettre en pratique.

Répondre
marketing de réseau dit

Salut,

Je suis venu pour la première fois sur ce blog, et les sujets que tu traites me sont vitaux.
La productivite, l’organisation, la gestion du temps… ce sont mes gros points faibles.

Cet article sur les interruptions est super bien rédige.
Je ne manquerai pas de mettre en pratique tes conseils.
Je travaille cote a cote avec ma femme, et j ai un peu honte a l’avouer, mais en général c’est moi qui l’interromps souvent au milieu de son travail 🙂
Mais bon, je viens de realiser qu’en effet c’est une erreur.
Je m’en vais de ce pas refouler cette mauvaise habitude.

Bertrand

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Bertrand,

    Merci pour ce commentaire sympa.

    Les vieilles habitudes ont la vie dure. Alors avec les proches…
    Tu verras si la prochaine fois elle remarquera la différence avec avant 🙂

    Bonne journée.

    Clément

    Répondre
Agnès GUMEZ (@CommuniquerVrai) dit

RT @TempsAction: Comment se concentrer rapidement après une interruption http://t.co/wcxEwHLVI8

Répondre
Romain@bien être dit

Merci beaucoup pour le partage de bons conseils ! Personnellement, quand on m’interrompt j’ai beaucoup de mal à me reconcentrer, cela crée une coupure ! Vos astuces me seront d’une grande aide.

Répondre
joanne57 dit

fréquemment interrompue dans mon travail je prends note de ces astuces, merci

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Joanne,

    Merci pour ce commentaire !

    Répondre
gestion du temps dit

Comment se concentrer rapidement après une interruption, une chose pas toujours évident à faire et pourtant si important sur notre productivité.

Répondre
Temps Action (@TempsAction) dit

Comment se concentrer rapidement après une interruption https://t.co/MONpRM7trc

Répondre
Romuald dit

Pour chaque tâche j’ai un post’it (j’en ai une trentaine actuellement).
Le post-it que je suis en train de réaliser est en haut de la liste.
Après une interuption :
– Je prends le temps de regarder autour de moi, de jeter ce qui est inutile, de fermer les applications que je n’utilise plus.
– Puis, je regarde le post-it du haut, je le lis trois fois (idéalement à voix haute, s’il y a du monde autour, dans ma tête) et je me replonge dans la tâche que j’étais en train de faire.

Mais ce n’est pas encore parfait. La preuve je me suis interrompu pour aller lire cet article et améliorer encore ma gestion des interruptions.

Répondre
    Clément dit

    Merci pour ce retour Romuald 🙂

    Répondre
Ajoutez Votre Réponse

Afficher un lien vers mon dernier article